Grazie Rome, grâce à toi je me suis réconciliée avec l’Italie!

Est ce qu’il vous est déjà arrivé de vous rendre dans un autre pays et de détester absolument tout ce que vous avez pu voir? L’architecture, l’ambiance, la nourriture, les gens… Personnellement, cela m’est arrivé une fois : j’avais 12 ans et j’étais partie en voyage scolaire à Venise en Italie. C’était une période où je me souviens avoir beaucoup voyagé : dans les Pyrénées, à Paris, à Disneyland, en Catalogne… tout ça dans la même année ; et à chaque fois j’adorais partir sur la route, m’installer dans un nouvel environnement, je devenais déjà fan des voyages! Mais pour de nombreuses raisons, entre Venise et moi, le courant n’était pas passé, et depuis, il était hors de question pour moi de remettre les pieds en Italie!

Les années ont passé (19 pour être exacte) et j’ai entendu de plus en plus de personnes d’horizons différents, européens américains ou autres, me dire que selon eux l’Italie est le plus beau pays d’Europe, ou alors figure au moins dans leur Top 3. Cela m’a intrigué. Et cette année, maintenant que je suis revenue en France et que je (re)découvre mon pays et mon continent, je me suis dit qu’il était temps que j’arrête de me focaliser sur cette mauvaise expérience avec Venise et que je devais donner une autre chance à l’Italie.

Pendant les vacances de Pâques, je suis alors partie pendant 5 jours à Rome. J’aurais pu choisir une autre ville, ou bien carrément une région toute entière et partir en road-trip, mais j’étais à ce moment là Prof contractuelle en plus de Freelance, et j’étais épuisée par mon rythme de travail, je voulais donc des vacances posées et calmes. Concernant le choix de la ville, Rome s’est presque imposée comme une évidence : même si une capitale n’est pas représentative du pays tout entier, je voulais découvrir celle-là. Billets pas chers achetés, hôtel dans quartier sympa réservé : let’s go!

Et vous savez quoi? J’ai passé des vacances absolument géniales!

 

Un gros avantage de Rome : c’est une ville qui se visite très facilement : nous sommes allés de monuments en monuments uniquement à pied, trop heureux de profiter du soleil alors que l’hiver en France n’en finissait pas! Le Pantheon, le Colisée, la Fontaine de Trevi, le Vatican, le quartier de la Trastevere, et j’en passe…

Nous avons vu une bonne partie de tous ces monuments célèbres de Rome… entourés de hordes de touristes nous empêchant de prendre des photos potables, seul aspect négatif de notre séjour, mais bon c’est le cas aujourd’hui dans tous les lieux touristiques (et encore, on avait de la chance, on a surtout entendu des accents européens, il y avait très peu d’américains ou d’asiatiques à cette période de l’année), donc finalement je nous considère assez chanceux, cela aurait pu être bien pire!

Mais ce que j’ai surtout vraiment adoré à Rome, c’est son atmosphère loin des monuments célèbres, avec son ambiance et son bon vivre. Une atmosphère dont je n’ai presque aucune photo, d’abord parce que seuls les bons potographes peuvent montrer une atmosphère en image, et surtout parce que j’ai préféré profiter du moment avec mon appareil au fond de mon sac.

Ok vous pouvez être fan d’Histoire avec un H majuscule et être heureux juste en visitant ces lieux historiques si célèbres, mais personnellement j’ai surtout aimé me balader dans les petites rues, regarder les jolies maisons, les détails dans les rues, les gens dans le quartier relativement calme où nous étions basés (autour de la place Campo de Fiori, que je vous recommande surtout si vous vous rendez à Rome avant la haute saison), aller au restaurant midi et soir et manger les meilleures pâtes de ma vie : la Dolce Vita, la vraie, je l’ai vécue dans cette grande ville pas si grande que ça, et j’ai adoré!

Merci Rome, grâce à toi, je me ferais bien un road-trip dans la campagne italienne (des intéressés? 🙂 ).

Pour le coup, je vous tease avec quelques photos de notre quartier et de certains monuments que nous sommes allés voir. Rome reste une destination très populaire et vous pouvez trouver de nombreuses suggestions d’itinéraires sur le net. Personnellement, je préfère partager avec vous mon ressenti et mes quelques photos d’amateur!

Les touristes dont je vous parlais ^^

Et vous, est ce que ce type d’expérience vous est déjà arrivée?

Et dans le prochain article italien, je vous embarque sur les traces de Liz Guibert dans Eat Pray Love, stay tuned!

2 thoughts on “Amoureuse de Rome”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *