Cela fait maintenant deux ans et demi que je suis revenue vivre en France et que j’ai dit “ce n’est qu’un au revoir” à mon petit paradis australien. Et en deux ans et demi, on m’a souvent posé cette question : “qu’est ce qui te manque de l’Australie depuis que tu es revenue en France?” Aujourd’hui, j’ai eu envie de partager mes réponses avec vous!

esperance

La mentalité des gens :

Et ceci englobe beaucoup d’éléments tels que : l’attitude cliché du “Don’t worry be happy” : les gens en Australie sont heureux et ne se prennent pas la tête, ils sont heureux avec ce qu’ils ont et ne ressentent absolument aucun besoin de se plaindre de quelque manière que ce soit.

Car oui c’est un fait : nous français aimons nous plaindre, et ça peut aller du truc gentil comme vider son sac lors d’un apéro, à la situation complètement absurde de se mettre en grève pendant des mois (je ne digère toujours pas mon voyage Barcelone-Beziers en bus et covoit du aux grèves SNCF alors que je venais de faire 24 heures d’avion depuis Sydney)

Bref, c’est vrai que la morosité française et les constantes manif et grèves, c’est relou, et en Australie, il n’y a rien de tout ça. Les gens sont pépères, et quand ils se plaignent c’est pour des trucs qui en valent vraiment la peine (les gens ne se plaignaient même pas de la fumée lorsque j’étais à Sydney pendant les incendies, hallucinant!)

Dans cette catégorie sur la mentalité des gens et surtout sur la morosité que nous pouvons avoir en France, j’avoue que quelque chose qui me manque aussi d’Australie, c’est la sérénité et le fait que les gens sourient toujours… alors qu’en France tout le monde dans la rue fait toujours la gueule… En Australie les gens sont plus polis qu’ici… même s’il est vrai que dans les villages d’Occitanie on n’est pas trop mal lotis.

 

La sécurité :

Ca rejoint un peu le point sur la mentalité des gens : en Australie, c’est un fait, on s’y sent bien car il n’y a pas de problème de sécurité : on peut laisser trainer ses affaires sur la plage et les retrouver où on les a laissé, laisser sa voiture et sa maison dévérouillés…

Après, attention ne vous méprenez pas, il y a des tarés et des idiots partout, y compris au pays des bisounours, mais beaucoup moins que sur notre vieux continent. Et ces derniers temps il y a eu des plaintes pour vols d’affaires ou voitures forcées dans le village où j’habitais en Australie Occidentale… (et très souvent les locaux ne sont pas responsables…)

 

La nourriture, particulièrement certains plats :

Lors de mes deux visites en Australie en mode vacances durant ces deux dernières années, l’une des premières choses que j’ai faite en arrivant, c’est manger un gros petit déj’ avec un café flat white! Et oui, la nourriture australienne a certains atouts qui me manquent! Notamment les petits déjeuners et brunchs, les bons burgers, les fish and chips, les barbeuc, les poissons fraichement pêchés, la sauce hollandaise en pot (j’avais tendance à tout manger avec ça), le porridge déjà assaisonné, les brand flakes, la bière (ça y est, j’ai faim!!!)

 

Les plages :

Ici en France, j’habite à vingt minutes en voiture de la plage, c’est vraiment un détail de ma vie française que j’aime beaucoup! Mais la Méditerranée d’Occitanie, ça n’a clairement rien à voir avec l’Océan Indien sur la côte australienne avec ses plages de sable blanc et son eau turquoise, et surtout le fait que les plages australiennes soient complètement vides! (Valras en plein été, je vous le déconseille!)

 

Mes étudiants :

Il m’aura fallu plus d’un an pour à nouveau faire un chiffre d’affaire décent avec mon business en étant basée en France, le challenge était de transférer tous mes cours sur Skype au lieu du face à face traditionnel, ça a pris du temps oui, car je pense que les gens étaient réticents à l’idée de prendre leurs cours sur Skype. Et je peux les comprendre : c’est vrai que face à face, c’est mieux, et ma petite routine à travers tous les villages de ma région australienne à aller de maisons en maisons pour des interractions IRL me manque un peu…

 

Bonus : Et ce qui ne me manque pas :

Je ne vais pas faire un article sur le sujet car oui, certaines choses ne me manquent pas, mais il n’y a pas forcément de quoi développer sur le sujet! Entre autre, je pense au coût de la vie (12 dollars la pinte de bière au bar à coté de chez moi par exemple), l’isolement (Perth est à quatre heures de vol de Singapour et cinq heures de Sydney, pour vous donner un ordre d’idée), les grandes distances, l’architecture simple et banale, l’absence de chauffage dans les maisons… et surtout les bestioles et insectes à tout va! (les araignées partout, les kangourous qui se jettent sous ta voiture, sans parler des serpents…)

 

Et vous? Avez vous déjà habité assez longtemps dans un pays où vous vous sentiez bien et aujourd’hui certaines choses vous manquent? Dites moi tout!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *