Si vous ne le saviez pas encore, j’adoooore le cinéma et j’adoooore regarder des films. J’aime tous les genres, mais je trouve que ces dernières années, il y en a juste beaucoup trop et la qualité s’en ressent : je ne vois que très peu de films récents qui me passionnent vraiment.

Alors que pendant mon enfance et mon adolescence : OMG, j’ai des dizaines et des dizaines de films que je pourrais citer comme référence, et tous mes films préférés sont de cette époque. Parmi mes films préférés, une sélection de six films m’ayant permis de découvrir de nouveaux lieux et m’ayant donné l’envie de voyager et découvrir ces endroits que je voyais sur ma télévision, et ce avant même que j’attaque l’école primaire et les cours de géographie! C’est parti pour la découverte de ces films de mon enfance m’ayant donnés le goût du voyage!

 

Les Goonies :

J’en ai déjà beaucoup parlé sur ce blog : c’est LE film de mon enfance qui tournait en boucle dans notre salon, la cassette était toujours à coté de notre bon vieux magnétoscope. Ce film suit le parcours d’un groupe de copains qui part à la recherche d’un trésor caché apparemment près de chez eux. Le thème des voyages n’est pas central, mais les paysages sont splendides!!! Rêve devenu réalité, je me suis enfin rendue dans la ville où a eu lieu le tournage de ce film, j’ai nommé Astoria (qui n’a rien de spectaculaire en soi), en Oregon, et là par contre on envoie du lourd car l’Oregon est l’Etat situé au Nord de la Californie et le littoral de cet Etat est juste à tomber par terre. L’article est ici. 

Source

Maman j’ai raté l’avion, 1 et 2 :

Qui n’a pas rêvé de passer un Noel à Chicago ou à New York après avoir vu ces deux films, hein, franchement??? La neige, les décorations, des grands buildings de New York aux belles maisons de la banlieue de Chicago… Franchement, je crois que c’est le premier film que j’ai vu et où je me suis dit : un jour, j’irai là bas moi aussi. New York : check! (rendez-vous ici et !!!), Chicago : sur la To do list (qui veut venir???)

Source
Source

Videokid :

J’avais déjà parlé de ce film sur le site des So Working Girls comme étant l’un des films les plus dépaysants que j’avais vu. L’article entier est ici, et si vous voulez découvrir ce road trip de trois gamins de l’Utah jusqu’à la Californie… et beh bon courage! Je crois que ce film ne court pas la toile! J’ai toujours la vieille cassette vidéo chez ma maman, s’il y en a parmi vous qui ont un magnétoscope qui marche encore, je débarque avec la VHS et le pop corn!

Source

L’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux :

J’étais davantage dans mon adolescence quand ce film là est sorti et je faisais d’ailleurs à l’époque de l’équitation! Ce film est juste bouleversant et magnifique! A l’époque, je connaissais un peu mieux ma géographie et les Etats Unis me faisaient déjà rêver. Mais avec ce film là, c’était décidé : un jour, j’irai dans le Montana et je rencontrerai des Cow boys! (et si je peux avoir Robert Redford en bonus alors tant mieux!!)

Source

L’envolée sauvage :

Bienvenue au Canada où une fillette recueille une portée d’oies chez elle… et les aide à migrer vers le sud grâce à un ULM! Vous n’y croyez pas? C’est pourtant une histoire vraie! Je connaissais déjà le Canada quand le film est sorti, une partie de ma famille y était allée (moi par contre j’étais restée en carafe en France, dommage!). Et avec ce film, j’ai alors découvert les paysages magnifiques de l’Ontario, et ouh pinaise, rien que de repenser à ce film, j’ai déjà la musique en tête et je m’imagine déjà dans les forêts canadiennes au milieu des arbres aux feuilles multicolores!

Pour ce dernier film, à défaut de vous trouver une image sympa, voilà la bande-annonce! et tant que j’y suis je vous les donne toutes les six! excusez par contre la qualité des vidéos, ce ne sont vraiment pas des films récents ^^ :

D’autres suggestions de films pour vous dépayser? 🙂

2 thoughts on “Ces six films de mon enfance qui m’ont donné envie de voyager.”

  1. L’envolée sauvage est aussi un de films que mon enfance. Qu’est-ce que j’adorais ce film ! Je ne sais pas combien de fois j’ai pu regarder la cassette.
    J’aime aussi énormément Maman j’ai raté l’avion. J’ai vécu un an à Chicago dont 6 mois à Winnetka la banlieue où a été tourné le film. J’ai donc vu la maison en vrai ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *