Je vous en parlais il y a quelques semaines ici : j’ai décidé de créer une nouvelle rubrique sur mon blog et vous proposer des interviews d’autres Freelances travaillant dans divers milieux afin de vous faire découvrir et mieux comprendre le monde des micro-entreprises et de l’entrepreneuriat.

Aujourd’hui, je vous laisse en compagnie d’Emilie, Copywriter basée à Barcelone. Je voulais absolument publier ses réponses à mes questions en premier dans ma nouvelle rubrique car c’est en me baladant sur son blog professionnel que j’ai eu l’idée d’inviter des Freelances sur Voyages de Prof. C’est parti!

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Hello ! Je m’appelle Emilie, j’ai 27 ans et je suis Copywriter à mon compte depuis maintenant 1 an.

J’ai décidé de me lancer à mon compte après un épisode difficile : un burn-out à 24 ans, qui aurait pu me mettre à terre. Pourtant, j’ai rapidement voulu prendre ma revanche sur cette étape difficile à créant quelque chose qui me ressemble à 100 %. 

Si les choses n’étaient pas évidentes pour moi, je me suis d’ailleurs lancée sans trop y croire. Pourtant, avec le recul, je m’aperçois que rien n’arrive par hasard et que j’ai peut-être toujours eu cette fibre entrepreneuriale. 

 

Parle-nous de ton activité Freelance : métier, secteur d’activité, tâches et missions, lieu de travail…

Mon métier est de créer du contenu, et des stratégies marketing, pour les entreprises. Le but est de développer leur image grâce au personal branding et au storytelling pour leur permettre de développer leurs ventes, leur communauté et donc d’atteindre une notoriété forte.

Mes tâches peuvent être très variées, car je peux autant travailler sur une stratégie que sur de la création de contenu. Le point positif est que je peux travailler d’où je le souhaite, quand je le souhaite. Un ordinateur me suffit, et je peux même travailler de mon téléphone. J’accorde une importance particulière à ma liberté, par conséquent je suis très rarement bloquée par un client et c’est un pur bonheur que de pouvoir travailler de cette manière. 

 

Quelles études as-tu suivies ? Tes études sont-elles en lien avec ton activité Freelance ? 

J’ai réalisé des études de communication et événementielles. Mon activité n’a donc pas de lien direct avec mes études, et je suis une fervente défenseuse que notre diplôme ne détermine pas qui nous sommes. 

Pour moi, seules l’ambition et la force de caractère sont des éléments qui pourront faire la différence ! 

D’ailleurs, je suis devenue Copywriter presque par hasard. Cela faisait déjà plusieurs années que je bloguais sur un blog personnel : FolieCurieuse. Ça ne fonctionnait pas beaucoup, mais je commençais à avoir une petite audience. J’ai beaucoup aimé évoluer dans cette nouvelle passion et découvrir les joies de l’écriture, des sites web, des réseaux sociaux et des photos/vidéos. Je me suis rendu compte que là où j’étais le plus à ma place, c’était finalement sur le web et je me suis dit « Tiens, il y a peut être quelque chose à faire ici ». 

C’est finalement en prenant le temps de me former et découvrir de nouvelles choses que je ne connaissais absolument que je suis tombée dedans ! 

Comment se passe une journée typique, si tu en as une ? 

Il n’y a pas de journée typique, et c’est finalement ce qui me rend le plus heureuse. Je n’ai jamais les mêmes choses à faire dans une journée. 

Pourtant, je commence toujours la journée, doucement, et de la même manière. Je prends le temps de me réveiller, et qu’on se le dise, c’est un gros plus ! Être à son compte, c’est avoir le luxe d’aller à son rythme, et nous devrions tous nous respecter un peu plus à ce niveau. 

Ensuite, mes tâches sont variées : je m’occupe généralement le lundi de créer du contenu pour mon entreprise, les mardis/mercredi/jeudi j’articule mon emploi du temps en fonction de mes travaux clients et j’essaie de mettre les rendez-vous téléphoniques l’après-midi ou je suis moins concentrée. Et puis, le vendredi, c’est ma journée prémices de week-end ou je travaille plus doucement, sans trop avoir d’horaires à respecter.

Mais surtout, le plus important pour moi, c’est de savoir m’accorder du temps pour moi. Par conséquent, j’essaie toujours de m’accorder une sieste si je me sens épuisée, ou une heure de lecture pour décompresser et sortir la tête de l’ordinateur. L’important étant de toujours être en phase avec soi-même, sinon le travail devient compliqué et on passe vite dans le côté : culpabilité !

 

Comment organises-tu ton emploi du temps ? 

Je fonctionne beaucoup par bloc, en fonction de mes périodes de concentration extrême. Je sais que je suis beaucoup plus concentrée le matin, par conséquent je concentre toutes mes grosses tâches sur les matinées.

Ensuite, l’après-midi j’ai énormément de mal à gérer une tâche plus d’une heure, donc je vais plutôt passer sur de l’opérationnel, des rendez-vous, du temps pour moi et mon objectif est également de savoir accorder plus de temps à mon blog personnel cette année. 

Je me donne comme objectif aussi de ne pas travailler sur les grosses tâches le soir et le week-end. Je veux réellement pouvoir accorder du temps à ma vie de famille, et à moi-même. Mais je dois avouer que ça varie beaucoup. Je prends de plus en plus de temps pour moi en semaine, par conséquent les choses se répercutent parfois le week-end. 🙂 

 

Est-ce que tu travailles toujours au même endroit? 

Je travaille de mon bureau, dans mon salon, à Barcelone. Cela fait plus d’un an que mon bureau bouge de place, je refais la décoration, etc. J’ai beaucoup de mal à trouver l’endroit parfait, tout simplement parce qu’il n’existe pas. Et puis, il faut avouer que Barcelone n’est pas le lieu le plus serein d’Europe et nous vivons entre deux écoles, ce n’est donc pas tous les jours facile de rester concentré.

Je m’accorde donc le droit de travailler depuis : ma table à manger, mon canapé ou mon lit selon mes envies. Je me suis également créé un espace lecture et détente dans ma chambre pour terminer la journée. Je trouve que c’est chouette de pouvoir choisir le lieu idéal, selon la tâche à réaliser. 

Je pense également à prendre un bureau à l’extérieur, quelques jours par semaine, mais je suis encore en pleins doutes à ce niveau. Je me connais, je ne serais pas la plus efficace dans un lieu avec beaucoup de monde, donc je pense que c’est surtout pour me permettre de sortir et de voir du monde 🙂 Car, on ne va pas se mentir : être enfermée chez moi toute la journée, ça ne me gêne absolument pas, mais ça crée un léger décalage dans ta vie de famille quand ton compagnon est salarié. 

 

Tu es à l’heure actuelle basée à Barcelone : est-ce que tu prévois d’exercer ton activité d’un autre pays ou ville ? 

Nous avons fait le choix de changer totalement de vie en début d’année 2017. Nous nous sommes installés à Barcelone parce que nous voulions changer de vie et trouver un lieu où le confort de vie est la priorité. On est plutôt bien tombé ! On adore cette ville où tout est possible. Elle ne se repose jamais, et pourtant on s’y sent tellement bien.

Pour le moment, nous pensons vivre de belles années ici, mais peut-être un peu plus excentré de Barcelone. Notre rêve : une petite maison dans la montagne à 30 minutes de Barcelone, pour profiter du calme reposant de la Catalogne tout en allant profiter des nuits agitées de la ville avec nos amis quand bon nous semble. 

As-tu rencontré des difficultés depuis que tu t’es lancée ? 

Des difficultés, on en rencontre toute notre vie, donc oui forcément 🙂 Je pense juste que c’est une question de vision, en réalité. 

Je dis toujours que les choses ont été logiques pour moi depuis que je me suis lancée. Et c’est vrai, je me suis très peu posée de questions, et j’ai vécu très peu de moments de doutes. J’en ai eu bien sûr, mais je n’ai jamais douté de mon métier, car je fais ce que j’aime avant toute chose. 

Pourtant, après une année, je dirais que c’est presque maintenant que je rencontre le plus de difficultés. Je suis à une étape de mon entreprise où mon ambition commence à grandir, mes envies changent également et je me lance de nouveaux défis. Du coup, je suis dans une phase où je me mets en difficultés chaque jour, et où je dois apprendre à gérer les quelques « échecs » qui traversent ma route. Même si en réalité, pour moi, rien n’est un échec, tout est un apprentissage. 🙂 

 

Comment trouves-tu tes clients et nouveaux contrats ? 

Je n’ai jamais prospecté. Bon, j’avoue, une fois dans ma vie et pour gagner 30 €. Ce n’était pas une franche réussite (mauvais prix, mauvais produit, et des difficultés à me faire payer, bref une belle perte de temps).

Et puis surtout, ce n’est pas mon truc, je ne suis pas bonne à cela, et je déteste être en position de « demande ». Ce n’est pas à moi de prouver par A + B à quelqu’un qu’il a besoin de moi, je préfère qu’il vienne à moi, car il apprécie déjà mon travail dans un premier temps. 

Par conséquent, j’ai très rapidement mis en place une stratégie de création de contenu. J’écris des articles chaque semaine sur mon blog professionnel, ainsi que des newsletters, et j’ai également commencé les vidéos YouTube l’an dernier. De cette manière, je me retrouve avec de très jolis résultats de recherche (3e position sur Copywriter Freelance) et les clients viennent directement à moi.

J’écris donc mon style et la stratégie que j’applique à mon business doit être le premier élément qui va marquer mes clients. Pour le moment, cela fonctionne plutôt bien. 🙂 

 

Pourquoi avoir décidé de devenir Freelance ? 

Je n’ai jamais pensé le devenir avant 2017. D’ailleurs, même à cette époque je ne savais pas du tout si c’était fait pour moi ! 

J’ai vécu une année 2016 très compliquée dans mon ancien travail. Cela fait faisait presque 3 ans que je travaillais dans une agence de merchandising et je n’étais plus heureuse à la place que j’occupais. Les choses changeaient beaucoup et je n’étais plus du tout en phase avec. Pourtant, à 24 ans je n’avais pas mon mot à dire et donc c’est mon corps qui a parlé à ma place. Je me suis retrouvée avec des problèmes de santé avant de faire un burn-out. 

La situation étant devenue trop compliquée pour tout le monde, je suis donc partie en rupture conventionnelle. Ça a pourtant été une décision très difficile pour moi, et j’ai mis plusieurs mois à m’en remettre. Je n’avais plus confiance dans le salariat, je ne pensais pas être capable de jouer avec les faux semblants plus longtemps. En réalité, pour moi, la seule chose qui compte c’est la justice et le mérite ! Donc forcément, quand on te dit que parce que tu n’as que 24 ans, tu ne pourras pas espérer plus, ça te donne une petite claque dans la tête. 

Mais, je suis une fonceuse et une battante. Après avoir eu ma période de Down, j’ai décidé que j’allais utiliser cette période difficile pour créer quelque chose d’encore plus beau et que cette fois, j’allais être la seule responsable de mes réussites. 

 

Es-tu heureuse de ta situation professionnelle en tant que Freelance ? 

OUI ! Je suis pleinement épanouie dans mon travail. J’ai le choix de travailler sur les projets que je souhaite, je gagner ma vie depuis maintenant une année et les choses se sont passées à merveille. 

Et puis, il faut savoir que lorsque l’on met un doigt dans l’entrepreneuriat, on se fait avoir dans la seconde 🙂 Je fourmille d’idées et je lance de nouveaux projets tous les 6 mois ! 

Je ne sais pas où j’en serais l’an prochain, mais j’espère juste continuer ma progression et concrétiser tous mes rêves et continuer d’avoir du temps pour moi, à faire ce que j’aime. 

 

Quels sont tes projets pour l’avenir ? 

Je continue de développer mon entreprise de Copywriting sur la création de contenu et les stratégies marketing. 

Je me suis également lancée dans les formations, car beaucoup sont les personnes à venir me poser des questions à me demander mes astuces. Je me suis donc mise au travail pour tenter de regrouper toutes mes compétences et aider les personnes comme moi à ne pas commettre les mêmes erreurs et à gagner du temps ! 

Je lance également avec une équipe de 5 autres Freelance un site de formation destiné aux entrepreneurs qui se lancent. Nous travaillons sur des parcours de formation complet pour lancer son entreprise, avec un plan d’action à appliquer. L’idée, c’est de ne pas se laisser emprisonner par la procrastination et la peur du début ! Il faut passer à l’action, mais c’est souvent difficile de savoir par quoi commencer.

C’est pour cela que j’ai réuni des profils complémentaires pour offrir un parcours complet et créer par des professionnels du métier (mais qui ont tout de même leur début par très loin derrière eux)

Et je vais t’avouer un petit secret supplémentaire : je rêve de développer ma gamme de papeterie ! Mais ça, ce ne sera pas pour tout de suite !

 

Quelque chose à ajouter ? 

Je n’ai qu’une chose à dire : écoutez-vous et faites ce que vous aimez. 

La réussite n’est que le bonheur dans la vie ! Alors, arrêtez de rêver et foncez. 😉 

Si j’ai réussi, comme d’autres, ce n’est que grâce à mon travail et ma persévérance ! 

 

Et enfin, as-tu un site pro, blog, profils réseaux sociaux ?

Mon site : https://www.emilie-mahaux.com/

Facebook: https://www.facebook.com/emiliemahauxfreelance/

Instagram: https://www.instagram.com/emiliemahaux.freelance/

Linkedin : https://www.linkedin.com/in/emilie-mahaux/

YouTube : https://www.youtube.com/channel/UCFnuzDL5gtsEJZ9dbQ_qkwQ?view_as=subscriber

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *