Nouvelle Freelance Invitée! Aujourd’hui, je vous laisse en compagnie de Lucie, qui a commencé son activité Freelance comme Rédactrice web spécialisée dans le SEO, et qui s’est par la suite lancée dans des formations. Son parcours et son ascension sont juste incroyables! Bonne lecture!

 

Peux tu te présenter en quelques mots?

Je suis Lucie Rondelet, j’ai 34 ans, deux filles de 2 et 5 ans et je vis actuellement en Nouvelle-Calédonie. J’ai lancé un blog et une chaîne YouTube sur le métier de rédacteur web SEO freelance, j’ai créé une formation en e-learning sur ce métier et je vis désormais à 100 % de cette activité.

 

Parle nous de ton activité Freelance : métier, secteur d’activité, tâches et missions, lieu de travail, depuis combien de temps tu t’es lancée…

J’ai créé mon entreprise de rédaction web en 2015 puis mon blog fin 2017. J’ai dû passer en SARL en 2018. Mon job actuel consiste à suivre mes élèves (de très près), à alimenter mon blog, ma chaîne YouTube et à gérer la plateforme de rédacteurs que j’ai mise en place (LaRedacDuWeb.fr). Cela me prend énormément de temps, on peut dire que je suis à temps plein voire plus car je suis souvent obligée de travailler la nuit à cause du décalage horaire (j’ai plus de 400 élèves, principalement en France, alors que je suis à l’autre bout de la planète).

 

Quelles études as-tu suivi? Tes études sont-elles en lien avec ton activité Freelance?

J’ai étudié l’espagnol et l’histoire de l’art à la fac puis je suis revenue en arrière pour faire un BTS tourisme. J’ai terminé par un DU de FLE (Français langue étrangère) qui m’a été très utile pour créer ma plateforme de formation (nous avions des cours de pédagogie pour adultes, un vrai plus !).

 

Comment se passe une journée typique, si tu en as une?

Lorsque j’ai mes filles (car je suis séparée), je m’occupe d’elles le matin et je commence à travailler vers 8h30, je ne m’arrête pratiquement pas jusqu’à 15h45 sauf les jours où je vais faire du sport). Je retravaille à partir de 21h, une fois qu’elles sont couchées.

Les jours où je ne les ai pas je me lève à 4h30 du matin pour faire mes séances de coaching de 5 à 9h (donc le soir en heure de Paris) puis j’attaque ma journée. J’essaie de ne pas travailler le soir quand je n’ai pas mes filles, histoire d’avoir un peu des moments « pour moi ».

 

Comment organises-tu ton emploi du temps?

Je gère les priorités en premier, généralement le matin. Je m’occupe souvent des montages vidéos et autres manip’ qui m’amusent quand je suis fatiguée (car ça ne demande pas une grande concentration).

 

Est-ce que tu travailles toujours au même endroit, ou bien tu as décidé de devenir un Nomad Digital et travailler d’où tu le souhaites?

Je travaille principalement de chez moi. Avant, j’avais une mauvaise connexion et une maison que je n’aimais pas du tout donc j’allais souvent travailler à l’extérieur. Désormais, j’ai aussi beaucoup d’enregistrements audio à faire, ce qui fait que je suis souvent chez moi. Quand je voyage, je prends systématiquement mon ordinateur et travaille d’un peu partout. J’aime aussi beaucoup partager mes voyages avec les personnes qui me suivent sur Instagram et YouTube.

 

Tu es à l’heure actuelle basée en Nouvelle Calédonie : est ce que tu prévois d’exercer ton activité d’un autre pays ou ville?

Nous aurions dû rentrer vivre en France en été 2018… mais une séparation compliquée a tout « chamboulé » et mon ex a décidé de rester en N-C, je suis donc bloquée ici jusqu’à ce qu’on m’autorise (enfin) à rentrer chez moi. Cette situation difficile à vivre fait que le jour où je réussirai à rentrer chez moi… eh bien je n’en bougerai PLUS sauf pour quelques petites vacances. C’est très dur d’être loin de ceux que l’on aime, de son pays…

 

As-tu rencontré des difficultés depuis que tu t’es lancée?

Ma principale difficulté réside dans le fait que les journées ne font que 24h… nous sommes 5 dans mon équipe et cela ne suffit visiblement pas, je croule sous les e-mails et demandes en tout genre…

 

Comment trouves-tu tes clients et nouveaux contrats?

Je n’ai rien à faire, ils viennent tous à moi car j’ai réussi à me faire un petit nom dans le monde du web 😉

 

Pourquoi avoir décidé de devenir Freelance?

Je suis incapable d’être salarié car j’ai besoin de créer, d’aller de l’avant, de mettre en place des projets. La liberté est mon cheval de bataille et le salariat était très frustrant pour moi, j’avais toujours envie de faire plus que ce que l’on attendait de moi.

 

Es-tu heureuse de ta situation professionnelle en tant que Freelance?

Oui, très heureuse sur le plan professionnel car mon métier est gratifiant, je me sens enfin utile…

 

Quels sont tes projets pour l’avenir?

J’ai lancé une nouvelle entreprise avec mon associée (une ancienne élève). Nous avons un blog Celles-Qui-Osent.fr et nous aidons les femmes (et les hommes s’ils le souhaitent) à se lancer dans le web entrepreneuriat.

Je continue mon  blog principal et je suis mes élèves et lecteurs… je dois aussi intervenir dans plusieurs conférences dans les mois qui viennent. On m’interroge sur le référencement naturel mais aussi le mindset des entrepreneurs qui réussissent. Mon blog a connu une croissance assez folle et je dois aller chercher ma médaille d’or du blogging à l’automne. Beaucoup d’allers-retours en France donc !

 

Quelque chose à ajouter?

Merci pour cette interview 🙂

Et enfin, as tu un site pro, blog, profils réseaux sociaux?  

formation-redaction-web.com

laredacduweb.fr

celles-qui-osent.fr

https://www.youtube.com/channel/UCKrew5EbbCw-fFTkvutdb-A

https://www.instagram.com/luciefrw/

facebook.com/luciefrw

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *