A Noel dernier, alors qu’on était en vacances en Australie, mon chéri m’a offert un cadeau TRES spécial : un ticket pour escalader le Harbour Bridge, le célèbre Pont de Sydney! Oui, vous avez bien lu : ESCALADER. Le Pont est une autoroute avec environ 8 voies pour les voitures, vous avez aussi un passage pour train, une piste cyclable d’un coté pour les vélos, et un chemin pour les piétons de l’autre coté. Mais vous avez aussi la possibilité de participer à un tour organisé pour escalader le Pont en grimpant sur l’Arche du Pont : j’en avais entendu parler, je n’ai pas de problème de vertige, je voulais absolument de faire : Check! 🙂 Et aujourd’hui, je vous donne tous les détails!

Un seul ticket? Et oui, j’ai escaladé le pont toute seule sans mon chéri, et ce pour deux raisons : il l’avait déjà fait bien avant qu’on se rencontre, et surtout : ça coûte cher, voir très cher selon les saisons et le moment de la journée que vous choisissez. Et en pleine saison touristique, comme par exemple la semaine entre Noel et le Nouvel An (jai escaladé le Pont le 27 Décembre), vous devez alors dépenser la modique somme de… 350 dollars, c’est-à-dire 215 euros (oui je connais le prix de mon cadeau de Noel, j’ai vu tous les tarifs le jour de l’excursion^^). Pourquoi c’est si cher? Je vous explique le déroulement de la journée, et vous allez comprendre.

Comment se déroule la journée?

Alors, vous pouvez faire l’ascension du Harbour Bridge (je vais à partir de maintenant le dire à l’anglais “Bridgeclimb” parce que c’est quand même beaucoup plus simple à dire), à différents moments de la journée, y compris au couché du soleil ou même une fois la nuit tombée. Personnellement, mon rdv était fixé à 10h30 du matin, et l’expérience dure au total plus de quatre heures.

Petite parenthèse, vous êtes bien entendu complètement dépendant de la météo, votre expérience ne sera bien sûr pas la même si vous avez un soleil éclatant en comparaison avec un jour de grands orages. Mais, sauf cas dangereux (un orage trop proche par exemple), les excursions sont maintenues, peu importe la météo, je connais plusieurs personnes ayant fait le Bridgeclimb en plein brouillard pendant toute l’ascension et ce n’est qu’une fois au sommet du pont qu’ils se sont retrouvés au dessus des nuages, après tout, why not! Personnellement, j’ai eu énormément de chance : grand soleil, et un peu de vent pour se rafraichir! (il faisait quand même près de 40 degrés et on parle ici de chaleur humide… le vent était finalement le bienvenue)

Pour en revenir au déroulement de ma journée, je suis donc arrivée au bureau organisant le Bridgeclimb dans le quartier de The Rocks vers 10h15, et après avoir pris quelques minutes pour admirer les photos des personnes célèbres ayant fait aussi cette expérience, je me suis dirigée vers le comptoir, on m’a donné mon ticket et indiqué où attendre que mon groupe soit appelé.

Car oui, bien évidemment, vous ne pouvez pas faire le Bridgeclimb tout seul comme ça à votre guise! Vous devez réserver à l’avance sur le site web officiel du Bridgeclimb, et en haute saison vous avez des tours complets de dix à quinze personnes qui sont plannifiés pour commencer tous les quarts d’heure! J’ai donc passé la journée dans un groupe avec douze autres personnes, tous anglophones de naissance (Américains, Australiens et Anglais, j’étais la seule Française!)

Lorsque mon groupe a été appelé, je me suis retrouvée dans une petite pièce où on nous a expliqué le déroulement du Tour et fait remplir quelques formulaires : n’hésitez pas à mentionner si vous avez le vertige (oui, un mec de mon groupe en souffrait et donc notre responsable sur le Pont vérifiait régulièrement qu’il se sentait bien), ou des soucis de santé (j’ai préféré mentionner mes problèmes de respiration au cas où, en me disant que c’était mieux d’en parler pour rien plutôt que de ne rien dire et être dans la merde une fois sur le Pont, et notre responsable a donc aussi vérifié que tout allait bien pour moi régulièrement).

Une fois les formulaires, le programme, et les présentations finis, direction le vestiaire! Tout le monde porte la même combinaison, et en été, il est recommandé (et je confirme) de ne garder que vos sous-vêtements sous votre combinaison! S’ensuit un véritable marathon type commando où la sécurité de votre groupe est le mot d’ordre, tout est calculé pour que vous soyez en sécurité pour toute la durée du Tour et que rien ne soit perdu : tout ce que vous allez avoir sur vous sera attaché pour que rien ne tombe à l’eau ou sur les voitures traversant le Pont au risque de causer un accident. On vous fournit et fixe votre harnais et crochet (vous êtes constamment attaché pour toute la durée du Bridgeclimb), votre radio et écouteurs (votre guide vous racontera plein d’anecdotes sur le Pont pendant une partie du Tour, et pourra aussi vous parler en privé pour vérifier que tout va bien comme ce fut mon cas), une casquette avec un crochet pour qu’elle soit fixée à votre combinaison, d’autres cables divers pour par exemple sécuriser vos lunettes. Car pendant le Bridgeclimb, vous allez par moment passer littéralement au dessus des voitures, au dessus de la terre et au dessus de l’eau! Rien ne doit tomber! Tout ce que vous avez sur vous doit être attaché à votre combinaison.

Et vous n’avez le droit d’emporter aucun objet personnel! Pas de téléphone ni appareil photos (ils en prendront pour vous), vous n’avez de toute façon aucune poche dans votre combinaison, presque aucun bijoux tolérés, nada. Une fois changé, vous aurez accès à un casier où vous pourrez laisser vos vêtements, sacs et effets personnels dans un casier sécurisé avec une clé, et la clé vous la porterez autour de votre cou sous votre combinaison!

Ca y est, vous êtes prêts à escalader le Harbour Bridge! Dans mon cas, ma guide a demandé s’il y avait une personne souhaitant se trouver en tête du groupe (tout le monde est attaché et se suit, l’un derrière l’autre, dans le même ordre, pendant toute la montée), personne ne s’est proposé du coup j’ai levé la main en disant “Why not!” et vous savez quoi? C’est la meilleure décision que j’ai prise pour ce tour! En étant en tête de groupe, lorsque vous faites des arrêts photo, vous êtes le premier à y passer, puis vous devez vous avancer d’une quinzaine de mètres pendant que le reste de votre groupe a droit aussi à sa petite photo souvenir. Et pendant ce temps, je me suis donc retrouvée très souvent toute seule, tranquille, à pouvoir admirer la vue, et en me sentant “On top of the world!!!”.

Et cette vue alors? C’est spectaculaire! Lors d’un jour clair comme j’ai eu, vous pouvez apercevoir les Blue Mountains d’un coté, et Bondi Beach de l’autre! Sydney est une ville construite tout autour d’une Baie et la vue panoramique depuis le Pont est à couper le souffle! Vous avez une vue imprenable sur l’Opéra, icône de Sydney et de l’Australie, et lorsque vous arrivez au sommet, vous vous sentez vraiment au sommet du monde! Et j’ai vraiment eu le temps d’admirer à quel point Sydney est belle, vous avez vraiment beaucoup de temps pour profiter à fond de l’expérience. <3

Et c’est dûr? C’était le point délicat pour moi, je n’avais pas peur, mais je pensais beaucoup à mes soucis d’hyperventilation. Et finalement : que dalle! C’est franchement facile! Pendant toute l’ascension, vous ne faites que monter des escaliers! (ok, beaucoup d’escaliers), mais vous avez des pauses régulières, des points d’eau et brumisateurs sur votre chemin (vous avez d’ailleurs des mouchoirs en tissus attachés à vos poignets que vous pouvez mouiller pour vous raffraichir!). Le seul moment qui peut être un peu difficile, c’est lorsque vous passez de sous le pont à au dessus des voitures : vous devez monter des escaliers qui ressemblent plus à des échelles! Mais vous avez des “escaliers-échelles” d’entrainement dans les vestiaires qu’on vous fera obligatoirement essayer pour qu’une fois sur le Pont, vous sachiez à quoi vous attendre, et vous passerez à tour de rôle et vous pouvez prendre tout le temps qu’il vous faut!

Et alors, ça vaut le coup? Oh oui, un million de fois OUI! C’est une vraie satisfaction, la vue est fantastique, l’expérience est juste incroyable, et unique, et maintenant je me dis que j’aimerais bien le refaire au couché du soleil ou pendant la nuit! C’est une expérience hors du commun, et le prix n’est finalement pas si élevé que ça lorsqu’on prend en considération le fait que tout est cher en Australie, et que le Bridgeclimb est une activité incroyable que vous ne pourrez faire nulle part ailleurs. Et c‘est honnêtement l’une des meilleures expériences que j’ai faite!

Et vous, le Bridgeclimb, ça vous tente?

Et en bonus, si vous voulez avoir un aperçu vidéo de l’expérience, regardez l’épisode 20 de la saison 5 de Modern Family : plusieurs membres du casting ont également effectué le Bridgeclimb!

2 thoughts on “J’ai escaladé le Harbour Bridge à Sydney !!!”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *