J’ai déjà parlé dans de multiples articles sur ce blog en quoi consiste mon travail, mais si vous êtes nouveaux par ici (déjà : bienvenue à vous!), sachez que je suis professeur de Français Langue Etrangère (et d’anglais aussi accessoirement ^^) et que je travaille principalement en ligne grâce à ma micro-entreprise que j’ai créée lorsque j’habitais en Australie, et je travaille également dans une petite école de langues située dans la ville où j’ai récemment élue domicile : Narbonne.

Je suis enseignante, oui, mais je ne travaille pas dans l’Education Nationale avec des enfants ou des ados comme la majorité des gens travaillant dans le domaine de l’enseignement. J’ai d’ailleurs travaillé comme enseignante d’anglais contractuelle il y a deux ans et ce n’était clairement pas pour moi!

Dans mon cas, je travaille principalement avec des adultes qui font le choix de prendre des cours de langue étrangère. Je travaille avec des français qui veulent apprendre l’anglais, et avec des étrangers (en majorité des australiens, mais pas seulement) qui veulent apprendre le français.

Beaucoup de personnes s’imaginent alors que mes cours de français ressemblent aux cours de français que nous avons pu avoir au collège ou au lycée, mais légèrement différents car ce sont des cours pour un public adulte. Et bien les gens ont tord !!! J’ai bien souvent l’impression que les gens autour de moi ont une vision complètement fausse des cours que je donne!

En réalité, non je ne donne pas de cours de français comme à l’école en France, non. Mes cours ressemblent d’avantage aux cours d’anglais niveau collège, sauf que c’est en français! Par exemple, lorsqu’un étudiant va prendre un cours de Français Langue Etrangère avec moi pour la première fois, je vais tester son niveau en posant des questions simples (comment tu t’appeles, quel âge as-tu, quels sont tes loisirs, etc) et bien articulées. Si l’étudiant a un bon niveau, le test de niveau peut vite devenir une conversation passionante où l’étudiant et moi nous nous racontons nos vies, moi en faisant attention à bien utiliser des mots et des structures de phrases simples et faciles à comprendre, et mon étudiant avec un accent juste adorable… et souvent des fautes.

Des fautes qui me font d’ailleurs régulièrement bien rire! C’est comme nous lorsque nous parlons anglais, espagnol, ou une autre langue étrangère : nous faisons des erreurs de prononciation, utilisons le mauvais mot et disons en conséquence un faux sens qui peut parfois être bien drôle… et c’est de ça que je veux vous parler aujourd’hui : de ces fautes que font mes étudiants qui apprennent le français et qui me font bien rire!

Voilà le best-of :

Je dois prendre des médecins, au lieu de : je dois prendre des médicaments. Pour je ne sais quelle raison, cette faute avait causé un bon fou rire car c’était une leçon avec une étudiante devenue amie et que nous avions toutes les deux ce jour là l’esprit un peu tordu!

Je dois couper les chevaux, au lieu de : je dois me couper les cheveux (pauvre chevaux ^^)

J’ai un testament à la CAF, au lieu de : j’ai une attestation à la CAF. Avec cette phrase, j’ai ouvert de grands yeux car j’ai honnêtement cru que mon étudiant était sur le point de m’annoncer une terrible nouvelle. Une fois l’explication de vocabulaire trouvée et expliquée, on a piqué un bon fou-rire.

Il a brûlé les photographes, au lieu de : il a brûlé les photos. Pauvres photographes, du coup on s’était retrouvés à dire plein de blagues trop nazes sur le sort que méritent les paparazzis ^^

J’ai rendez-vous pour avoir mes jambes cirées, au lieu de : j’ai rendez-vous pour avoir mes jambes épilées. Après ça se comprend, on utilise bien de la cire pour s’épiler, mais je n’avais pas pu m’empêcher de pouffer de rire!

Je voudrais un suçon… de sel, au lieu de : un soupson de sel. Et encore un fou rire à cause de nos esprits un peu tordus!

Je voudrais du poison, au lieu de : je voudrais du poisson. Aaahhh, la prononciation des sons /S/ et /Z/, toute une histoire!

J’ai regardé ta femme, au lieu de : j’ai vu ta femme. Bien entendu, tout le monde dans la salle qui avait compris cette erreur a pensé que le mec qui a dit cette phrase avait maté la femme de son pot!

Et de la part d’autres profs de FLE :

Je suis constipé, au lieu de : je suis enrhumé. Et oui, en espagnol, “enrhumé” se dit “constipado” donc forcément !!

Je voudrais réserver une chambre avec un grand lit double et une grosse teub pour me relaxer, au lieu de : une grosse baignoire!!! J’avoue c’est probablement la plus drôle de toute la liste (le meilleur pour la fin!), et voilà ce qui arrive quand on ne connait pas un mot en français et que du coup on prend le mot en anglais en espérant que ça marche en français! Oui, “baignoire” en anglais se dit “tub” mais pour le coup en français c’est radicalement différent, et hilarant pour le prof !!!

Alors, quelle est votre erreur préférée?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *