C’est le sujet d’actualité du moment : l’Australie est ravagée par les incendies. Les médias se sont emparés du sujet pendant les vacances de Noel et depuis, tout le monde ne parle que de ça. Pourtant, les incendies ont commencé bien avant que les informations en parlent : le pays est en feu depuis Octobre !!! Et lorsque je me suis rendue à Sydney à la fin du mois de Novembre, la ville était déjà complètement enfumée et irrespirable.

Et mes vacances alors, c’était comment?

C’était génial car j’ai revu beaucoup de monde, j’ai fait beaucoup la fête, j’ai assisté à mon premier mariage depuis le mien et je me suis éclatée.

Mais niveau touristique, c’est simple, je n’ai absolument rien fait… car l’air était limite respirable. Je suis allée dans le centre de Sydney pour voir un ami, et c’est la seule excursion que j’ai faite à l’extérieur de mon quartier. Je ne suis pas allée faire de randonnées. Je ne suis pas allée à la plage. Car ce n’était juste pas du tout agréable de passer du temps à l’extérieur avec toute cette fumée ambiante. J’ai pris le ferry pour aller dans le centre, j’ai levé les yeux lorsque je suis passée sous le Harbour Bridge et j’ai vu qu’il y avait toujours des excursions organisées pour escalader le pont, et je me suis sentie désolée pour les pauvres gens qui ne devaient voir que de la fumée à l’horizon et devaient avoir des difficultés à respirer.

La situation s’est agravée après mon départ. Plusieurs membres de ma belle famille ont été évacués pour quelques jours. Certains sont partis en vacances sans se retourner, heureux de fuir la fumée. Beaucoup de personnes ont été obligées d’acheter des masques à mettre sur le nez et la bouche pour sortir de chez eux… C’est à ce moment là que les médias ont commencé à en parler, et depuis ils donnent l’impression que tout le pays est en feu, et ce n’est pas vrai, mais ils ont raison quand ils disent que la situation est catastrophique. Et lorsque je suis revenue en France en Décembre avec mes poumons intoxiqués par la fumée, les gens n’ont pas compris. Forcément, à ce moment, les feux ne faisaient pas encore les grands titres.

On me demande maintenant régulièrement si ma belle famille basée tout autour de l’Australie va bien… La réponse est oui, mais cet été restera l’un des plus pénibles qu’ils ont vécu. On me demande aussi si les feux sont là où j’ai habité pendant 3 ans, et la réponse est non : dans le sud ouest, il y a des incendies mais le ciel est clair et tous les matins lorsque je vais sur Facebook les gens parlent de plage, pêche, et autres sujets de la vie quotidienne (et je pousse toujours un soupir de soulagement!)

Apparemment, la situation ne va malheureusement pas changer jusqu’à ce qu’il pleuve… pas avant Février dans la région de Sydney. Même si les feux sont maitrisées d’ici là, la fumée dans l’air persistera jusqu’à ce qu’il pleuve vraiment. La seule chose que je peux rajouter, c’est que si vous avez prévu d’aller prochainement en Australie, ne repoussez pas votre voyage, ce serait dommage… mais consultez bien les infos et rendez vous d’abord dans un coin qui n’est pas (trop) touché par les incendies, et gardez la côte Est et Melbourne pour plus tard!

6 thoughts on “Mes vacances à Sydney… pendant les incendies.”

  1. Merci pour cet ‘état des lieux’ personnel de la situation en Australie.

    J’ai entendu des gens se plaindre de la gestion des incendies par le gouvernement… est-ce que des plans vont être lancés pour limiter les futurs incendies ? Pour préserver la nature localement ?
    J’ai aussi une grosse pensée par tous les animaux qui n’ont pas pu fuir…

    1. Les incendies arrivent en Australie tous les étés, mais cette année ce fut vraiment précoce et bien entendu, catastrophique. Je ne sais pas encore comment le gouvernement va gérer tout ça dans le futur. Quoi qu’il fasse, il y aura toujours des feux (c’est juste un fait, à cause de la végétation et la sécheresse, il y a des feux de forêt tous les ans!), mais espérons que ce ne sera plus jamais de cette ampleur, fingers crossed!!

  2. Oui, attendons de voir. Aujourd’hui, 3 pompiers américains ont perdu la vie.
    Je me posais la question de l’impact des fumées sur la santé des millions de personnes sur place. En France, on n’en entend pas parler (à part pour le tournoi de Melbourne), mais j’imagine que ce doit être le cas en Australie..?

    En tout cas, avec un PM qui part en vacances à Hawaï pendant que son pays brûle.. ça va, je pense, rester dans les annales du pays…

    1. En ce qui me concerne j’ai toussé comme une caisse pendant plusieurs semaines après mon retour de Sydney à cause de la fumée, et je n’y ai passé que 9 jours… 🙁

      1. Wow ! Qu’est-ce que ça doit être pour ceux qui y habitent à l’année..!
        J’imagine que les gens ne doivent pas être contents, et que cela doit entrainer pas mal de problèmes de santé.

        Peuvent-ils se regrouper et lancer une class action, comme aux USA ? Y a t-il des actions en cours ?
        Aux Pays-Bas, il me semble que la Cour suprême a condamné l’Etat pour inaction vis-à-vis de la protection environnementale/changement climatique, suite à une plainte déposée par des citoyens (ou des associations, I don’t remember exactly).
        Je me souviens aussi avoir entendu à la radio last year qu’un juge australien avait refusé l’ouverture d’une mine, invoquant comme raison la protection de la nature. Peut-être que depuis, ce jugement a été ‘cassé’ en appel, I don’t know.

        1. Honnêtement, je ne sais pas du tout quelles actions ont été ou vont être mises en place…
          Concernant l’attitude des australiens, ils m’épatent : ils ne se plaignent pas, ils font avec, et maintenant ils sont trop heureux dès qu’il pleut 😀 c’est beaucoup plus respirable maintenant 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *