J’avais envie de revenir sur mon blog après ces quelques semaines d’absence avec un article intitulé “Ma rentrée 2017 de Freelance en France”: un article tout beau, comme ceux que j’ai pu lire sur ce sujet, avec plein de belles photos de France, où vous auriez vu mon super nouveau bureau dans ma petite maison au milieu des vignes de l’Aude, où je vous aurais parlé de mon super emploi du temps de prof, de la super transition très bien effectuée depuis Dunsborough…

Beh en fait non!

Déjà je ne peux pas appeler cet article “Ma rentrée…” car techniquement ma rentrée je ne l’ai pas vraiment faite.

Mon départ d’Australie avait été un peu chaotique, à donner des cours encore et encore jusqu’à mon dernier jour, mi juillet, à bacler un peu mes prépas et à abandonner tout le coté administratif car j’avais la tête dans les cartons, dans les valises, et déjà un peu l’esprit en France, à organiser mon retour au pays et aussi accessoirement mon mariage…

Le jour où je suis montée dans l’avion, à l’aéroport de Perth, je me souviens m’être dit : “Bon beh je n’aurai pas le temps de donner de cours jusqu’à ce que mon mariage soit passé, donc jusqu’à fin Août j’organise mon mariage et je profite de la France”. C’est ce que j’ai fait! Je vous passe les détails de l’organisation d’un mariage en quelques semaines, mais disons que j’étais bien contente de partir en weekend à droite à gauche dans le sud ouest dès que l’occasion se présentait!

Maintenant que le mariage, c’est fait, mon homme s’est plongé directement dans le boulot, ce qui était prévu. Mais de mon coté j’ai eu une période de plusieurs semaines où je n’ai absolument rien fait. Des vraies vacances pour le cerveau, à ne pas penser à mes cours à donner et à ne pas organiser un voyage à l’étranger ou une expatriation… Je crois que je n’ai jamais si peu sollicité mon cerveau depuis le début de ma vie d’adulte…

Mais maintenant, j’ai un peu de mal à faire refonctionner mon cerveau… Trouver du travail comme Prof de FLE en écoles dans le département de l’Aude est juste impossible, on pourrait penser qu’il y aurait beaucoup d’étrangers qui voudraient apprendre le français dans des villes comme Carcassonne et Narbonne, et en fait non, ou alors ils ont déjà des profs qui sont sur place depuis des années, ça ne bouge pas assez, zéro recrutement…

Heureusement, je crois que je communique par télépathie avec mes étudiants australiens car les cours sur Skype ont repris, et même si cela ne représente que quelques heures de travail par semaine, ça fait quand même bien plaisir! Ca permet au cerveau de se remettre petit à petit en marche.

J’essaie donc de me motiver. Me motiver à chercher des étudiants en France à qui enseigner l’anglais vu que le français ça ne décolle pas, me motiver à trouver des contrats en Freelance dans d’autres domaines qui m’intéressent et où je pourrais me débrouiller (la traduction, le copywriting… zavez des tuyaux??? 🙂 ), me motiver à me faire un joli espace de travail chez moi, parce que bon bosser de son fauteuil ou son lit perso je n’y arrive pas, et me motiver aussi pour remettre Voyages de prof sur les rails! Motivée motivée, je vais le reprendre le rythme de un article par semaine!!!

Enfin voilà, je ne sais pas où sont passés ces derniers mois, je suis passée de surbookée à courir partout, en mode zombie incapable d’utiliser mon cerveau. Mon activité et mes cours reprenant tout doucement, je n’ai pas l’impression d’avoir fait une rentrée comme chaque Prof ou chaque Freelance digne de ce nom… Je vous en reparle dans quelques semaines quand je me serai remis dans une bonne routine de boulot (j’espère!). En attendant, je pense vous écrire plein d’articles Voyages! J’ai encore trop de trucs à partager ici 😉

septembre_rentree

6 thoughts on “Septembre 2017 : j’essaie de faire ma rentrée…”

  1. Bon retour en France et félicitations pour ton mariage ! :).
    Pour les traductions et autres il y a toujours des missions sur upwork. Bon je ne sais pas trop ce que ça vaut mais j’en ai vu passer plein ;). Si ça peut t’aider !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *