Aujourd’hui, cela fait deux ans jour pour jour que j’ai quitté l’Australie et que je suis revenue m’installer en France. C’est donc l’occasion de vous écrire cet article que j’aurais du écrire il y a bien longtemps : je vais vous parler de toutes ces adresses que j’ai eu, de ces endroits où j’ai habité, et dans quel type de logement j’ai vécu.

Si vous me suivez depuis longtemps, vous avez peut-être déjà des idées, d’autant plus si vous avez lu mon parcours professionnel de prof de FLE. Mais aujourd’hui je vais rentrer plus en détail sur les types de logements que j’ai pu avoir, en France comme à l’étranger.

Et puis bon, si j’en crois mes statistiques, mon article de la semaine dernière où je vous racontais 50 faits aléatoires sur moi vous a beaucoup plu. Mon blog a beau être un blog voyages, vous aimez apparemment quand je vous raconte de la merde de tout et n’importe quoi, alors c’est parti pour tous les détails des lieux où j’ai vécu! Et la liste est longue! Donc prenez vous un bon café (ou un verre de vin selon l’heure qu’il est!) et installez vous bien!

Je suis donc née et j’ai grandi dans la ville de Castres. Castres? Mais oui, vous savez, cette ville qui est connue pour son équipe de rugby! (mais OUI, on a même gagné le Top 14 l’année dernière!) Castres, c’est la sous préfecture du département du Tarn, et la ville est en plein milieu entre Albi, Toulouse et Carcassonne, en plein sud ouest quoi! Une ville ma foi bien sympa pour y grandir, mais peut-être pas pour y rester toute sa vie, à mon goût en tout cas. J’ai donc grandi à Castres et j’y ai fait toute ma scolarité jusqu’au Bac. Aujourd’hui Castres est une ville en plein essor avec de plus en plus de possibilités pour y faire ses études, mais quand j’ai fini le lycée en 2004, il n’y avait pas grand chose, j’ai donc fait comme 99% des gens autour de moi : je suis partie faire mes études ailleurs.

En Octobre 2004, 18 ans au compteur, je suis donc partie de chez ma mère et je me suis installée à Toulouse (dans le quartier de Jolimont pour les connaisseurs de la Ville Rose) où je suis restée pendant quatre ans, jusqu’en Septembre 2008. Pendant ces quatre années, je suis restée dans le même appartement, un T1bis de 30 mètres carré… mais je n’y ai pas toujours vécu seule! La première année, j’étais en colocation avec un de mes meilleurs pots du lycée, mais après un an nous avons arrêté la coloc et j’ai gardé l’appartement que pour moi, et j’y ai alors vécu seule pendant trois ans.

Je suis en général toujours allée voir ailleurs pendant les étés même si je gardais mon appart. J’ai eu des jobs d’été dans la région de Castres pendant les étés 2005, 2006 et 2008 donc pendant ces mois estivaux je retournais chez ma mère à Castres, et j’ai prêté mon appart à un de mes amis pendant l’été 2007 alors que j’étais à Londres avec une copine pour mon premier vrai voyage à l’étranger pour pratiquer mon anglais.

Puis en Septembre 2008, c’est là que j’ai pris la décision de passer une année entière en pays anglophone afin de pratiquer mon anglais, et j’ai alors lâché mon appart chéri. C’est à ce moment là que pour la toute première fois de ma vie, j’ai pris conscience de tous les biens que je possédais (et ils étaient nombreux) et qu’un tri dans mes affaires s’imposait. J’ai fait beaucoup de vide mais j’ai tout de même eu besoin d’un garage pour stocker mes affaires gardées, mes meubles et ma voiture pendant un an, de Septembre 2008 à Octobre 2009.

En Octobre 2008, à l’âge de 22 ans, je suis donc partie m’installer à l’étranger pour une longue période pour la première fois, je suis partie avec un vol Ryanair (j’avais donc 20 kilos de bagage avec moi seulement) et je me suis installée à Dublin, où j’ai vécu jusqu’en Juin 2009 en tant que fille au pair, donc avec ma propre chambre dans une maison de type victorien, et dans une famille d’accueil avec trois enfants âgées à l’époque de 5 à 8 ans.

J’ai déjà pas mal parlé ici de mon experience comme fille au pair, cela peut être une experience positive comme négative, personnellement j’avais passé une année tellement géniale que après Dublin, j’étais alors partie dans l’ouest du Canada dans une petite ville qui s’appelle Nelson, toujours en famille d’accueil, dans une grande maison en pleine campagne, de Juin à Septembre 2009.

En Septembre 2009, je suis revenue en France et j’ai passé quelques semaines chez ma mère à Castres en attendant de récupérer mon appartement à Toulouse, le même où j’avais déjà habité pendant quatre ans! Et oui, lors de l’état des lieux de sortie, la proprio m’avait dit que le nouveau locataire ne prévoyait de rester que un an et qu’elle serait heureuse de me relouer l’appartement à mon retour. J’avais un peu hésité, mais finalement cet appartement était trop bien et idéalement bien situé à proximité du métro pour aller à la fac et du centre ville, donc en Octobre 2009 j’ai récupéré mes affaires et mes meubles et je me suis réinstallée dans mon 30 mètres carré de Jolimont jusqu’en Janvier 2012! Cet appartement est encore à ce jour le lieu où j’ai vécu le plus longtemps en dehors de la maison où j’ai grandi à Castres, 6 ans et demi au total! La période la plus sédentaire de ma vie d’adulte!

Encore une fois, entre 2009 et 2012, je ne suis pas restée en continu dans mon appart même si c’était toujours mon adresse officielle : j’ai commencé l’été 2010 en voyage en sac à dos en Chine puis je me suis posée pendant deux mois à Castres avec un job d’été, et j’ai passé l’été 2011 en Pologne avec une de mes amies pour notre stage de première année de Master FLE, où nous habitions en collocation dans un petit appart plus que basique près du centre de Cracovie!

Puis en janvier 2012, j’avais 25 ans et j’étais en plein dans ma dernière année de Master FLE, et c’est là que je suis partie en stage pour six mois à Halifax au Canada car pour moi c’était clair et net, ce stage devait se faire à l’étranger. Et j’avais à ce moment là déjà postulé pour êre assistante de Français au Royaume Uni pour l’année scolaire suivante et j’étais casi-sûre de partir là bas juste après le Canada. Cest donc lors de ce départ au Canada que je suis vraiment devenue une minimaliste : je me suis débarrassée de tous mes meubles et d’une bonne partie de mes biens personnels, la seule grande possession que j’avais gardée était ma voiture, qui a connu plusieurs sous-propriétaires pendant les années qui ont suivies.

A mon arrivée au Canada en Janvier 2012, j’ai passé les premiers jours dans la chambre d’ami de ma boss en attendant de trouver un logement ; et si vous avez lu mon article sur mes meilleures vies de merde en voyage (un deuxième arrive bientôt!), et bien sachez que c’est à ce moment là que j’ai passé plus de 24 heures sans ma valise et tous les biens que je possédais! (folklo!^^). Puis fin Janvier 2012 j’ai trouvé un logement où j’ai vécu pendant tout mon stage, jusqu’en Juillet 2012, environ six mois donc. C’est d’ailleurs au Canada que je me suis remise à vivre en colocation, alors que ça ne m’était plus arrivée depuis 2005, j’étais en colocation avec une Canadienne qui avait quelques années de plus que moi, on faisait chacune notre vie de notre coté, on était très loin de l’esprit auberge espagnole, mais c’était super sympa, et l’appart était top!

En Juillet 2012, mon stage au Canada s’est terminé et je savais déjà à ce moment là que deux mois plus tard, j’allais partir travailler en Angleterre, donc pas question de reprendre un appart, je suis donc retournée chez ma mère à Castres de Juillet à Septembre 2012. J’ai passé BEAUCOUP de temps enfermée comme un recluse à rédiger mon mémoire de fin de Master, j’ai fait quelques aller retours à Toulouse, et j’ai aussi pris quelques vacances (parce que faut pas pousser non plus) et je suis allée à Barcelone, au Kosovo, à Brive et à Paris.

Et en Septembre 2012, à 26 ans, j’ai officiellement fini mes études (il était temps) et je me suis envolée pour l’Angleterre (encore une fois avec Ryanair, minimaliste au taquet!) où j’ai vécu jusqu’en Juin 2013 pendant neuf mois. J’habitais dans une ville perdue qui s’appelle Lowestoft, au dernier étage d’une maison victorienne face à la mer du Nord et le reste de la maison était occupée par mes propriétaires, un couple dans la cinquantaine absolument adorable. Pendant cette année là, j’avais déjà le projet de partir en PVT en Australie donc j’ai préparé ce voyage tout en profitant de ma vie d’assistante et de la vie en Angleterre, avec des vacances notamment en Irlande, en Ecosse, en France, au Portugal et bien sûr à travers l’Angleterre.

En Juin 2013, j’avais 27 ans et j’étais sur le point de commencer l’une des années les plus folles de ma vie : mon année en PVT. J’ai commencé par un arrêt de quelques jours à Dubai pour rendre visite à mes cousin qui y vivaient à l’époque, j’étais donc restée chez eux. Puis je suis allée à Perth où j’ai été une fois encore fille au pair, j’ai été basée dans une maison au milieu de la forêt et j’ai juste adoré ces quelques mois chez eux. Ils étaient fans de voyages et camping du coup je suis partie en voyage avec eux et j’ai dormi en tente, en camping car, en voiture, en camping ou en pleine nature, c’était juste le pied!

Puis en Décembre 2013 est arrivé la période où j’ai arrêté de travailler comme au pair et où je suis partie en road trip… et où techniquement je n’avais plus d’adresse fixe! J’ai passé deux semaines sur l’Ile du Nord de la Nouvelle Zéalnde où je vivais dans une voiture, puis trois semaines dans l’Ile du Sud et je suis allée d’auberges de jeunesse en auberges de jeunesse, souvent pour une nuit, parfois plus, comme par exemple à Arthur Pass où nous avions fait quatre jours de rando, mais aussi à Fox Glacier où nous sommes restées coincées pendant trois jours à cause du mauvais temps!

En Février 2014, j’avais donc toujours 27 ans, et pour la première fois de ma vie je me suis installée en couple! Avec mon chéri australien qui est d’ailleurs depuis devenu mon mari. De Février à Mai 2014, j’ai alors vécu dans un logement, à mi chemin entre le bungalow et le garage! Et à 30 secondes montre en main d’une des plages les plus paradisiaques du coin! Et à trois heures de route au sud de Perth, dans une station balnéaire paradisiaque, la fameuse Dunsborough dont je vous ai beaucoup parlé sur le blog. Mais malheureusement, mon visa a expiré et je suis repartie en France la tête basse…

L’idée de retourner en France et de me retrouver au chômage me hantait, j’avais donc envoyé des CV en France alors que j’étais encore en Australie, et en Juin 2014, deux semaines à peine après mon retour, j’ai commencé mon nouveau taf comme Prof de FLE, pour la première fois en France, et cerise sur le gateau à Toulouse, ville que j’adore! Je suis restée quelques temps sur le canap d’une de mes copines en attendant de trouver un appart. Mon objectif était à cette époque de faire des économies, mais aussi de faire un peu le point tranquille et d’avoir la paix et la tranquilité : j’ai donc loué un mini studio meublé (car je n’avais plus de meubles à cette époque) de 20 mètres carré dans le quartier de Saint Cyprien, tout près de la Garonne, et je me rendais à mon travail situé en centre ville à pied. Je me rendais régulièrement dans la région de Vienne au Sud de Lyon pour voir mon chéri qui avait pu y bosser pendant trois mois, mais mon point de chute principal restait Toulouse. J’y suis donc restée pendant six mois, le temps de mettre des sous de coté pour repartir en Australie… ce que j’ai fait en Décembre 2014.

C’est alors que j’ai entamé ma longue procédure pour pouvoir rester en Australie et que j’ai postulé pour le visa de partenaire. Entre temps, sans rentrer en détail dans le pourquoi du comment, mon chéri avait acheté une maison, toujours dans le village de Dunsborough, et je me suis donc installée dans cette maison, avec ses meubles, et cette maison était un chouilla trop grande pour nous. Comme mon homme est oenologue et qu’il recevait chaque année des saisonniers pour la saison de vendanges dans l’ancien domaine où il bossait, nous avons alors eu envie d’ouvrir notre maison et de louer les chambres en plus aux saisonniers qui venaient de l’étranger! De Janvier 2015 à Juillet 2017, nous avons donc habité tous les deux dans cette maison en général seuls de Juillet à Décembre, et avec des colocs venus d’horizons divers de Janvier à Juin! La première année nous avons alors eu un coloc français, la deuxième année deux colocs américains, et la troisième année trois colocs français et un coloc américain!

Et enfin, en Juillet 2017, le grand saut, je suis revenue vivre en France avec mon chéri. Après quelques semaines chez ma mère à Castres, nous nous sommes installés dans un appart de fonction fourni par le taf de mon chéri sur un domaine viticole situé dans le village de Fabrezan dans la région des Corbières, à environ 20 minutes à l’Ouest de Narbonne et 45 minutes à l’Est de Carcassonne. Après trois mois, nous avons décidé de rester en France et nous avons aménagé dans un autre domaine viticole cette fois ci à Servian entre Beziers et Pezenas, Et après six mois, en Mai 2018, nous avons officiellement pris un petit appart de 60 mètres carré en location à Boujan, un petit village près de Beziers, et c’est toujours là que nous sommes aujourd’hui! Et comme nous ne savions pas lorsque nous avons pris l’appart pour combien de temps nous allions y rester, nous avons acheté le strict minimum de meubles et pas mal de personnes dans ma famille nous ont prêté ou donné d’autres meubles. Et voilà!

Donc en résumé! Nous avons : Castres, Toulouse, Londres, Dublin, Nelson, retour à Toulouse, Cracovie, Halifax, Lowestoft, Perth, Dunsborough, retour à Toulouse, retour à Dunsborough, Fabrezan, Servian, Boujan… et encore je ne compte pas les un mois par ci deux mois par là à Castres, et Toulouse ne compte qu’une fois. On arrive donc à… 14? Je vous laisse imaginer le cauchemar quand j’ai fait ma demande de visa pour l’Australie en 2014 et que j’ai du faire la liste de tous les endroits où j’avais vécu, j’ai cru m’arracher les cheveux jusqu’à la calvitie.

Et en toute honnêteté, j’ai adoré chaque endroit où j’ai vécu! J’ai adoré Toulouse, car c’était la première fois que je vivais en autonomie et que c’était la période de ma vie d’étudiante, j’ai adoré Londres car c’était la première fois que je vivais à l’étranger, j’ai adoré Dublin car c’était ma première expérience à l’étranger seule, pareil pour ma première experience au Canada car c’était ma première sortie hors de l’Europe, j’ai adoré la Pologne car c’était ma première expérience dans le FLE, j’ai adoré vivre sur la route pendant mon PVT, j’ai adoré Dunsborough car j’étais en couple et c’était paradisiaque, et croyez le ou pas, mais j’adore être de retour dans le sud près de ma famille et mes amis. Je n’ai jamais été déçue! Et vivre en Europe me permet de redécouvrir mon continent d’origine, donc depuis que je suis revenue au pays en Juillet 2017, je me suis rendue aux Canaries, à Rome, à Cork, dans je ne sais combien de départements français, à Barcelone et sur la Costa Brava, je suis aussi retournée en Australie en Décembre 2018 et Janvier 2019 où je suis restée dans trois maisons au total chez des membres de ma belle famillle, et je pars également dans un nouveau pays européen que je ne connais pas en vacances pour une semaine à la fin du mois! Pour tous ces voyages, je reste chez des gens que je connais ou bien en hôtel, mais j’ai également readopté récemment le dodo dans la voiture, comme lorsque j’étaie en Australie et en Nouvelle Zélande il y a plus de cinq ans déjà…

 

Franchement, toutes mes félicitations pour avoir réussi à tenir jusqu’au bout de cette loooongue histoire qu’est toute cette liste de lieux où j’ai posé mes valises! Et si vous avez des questions sur n’importe quel type de logement dans n’importe quel lieu, n’hésitez pas à me laisser vos questions! Je prépare d’ailleurs une FAQ que je pense poster d’ici la fin de l’été donc franchement lachez vous en commentaires!

Et vous, dans combien d’endroits avez-vous vécu?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *