En Juillet 2018, je me suis rendue à Cork, deuxième ville irlandaise, le temps d’un long weekend en famille. Le type de weekend où je n’ai eu à organiser absolument rien et où je me suis laissée porter par les événements familiaux prévus pour ce long weekend et des visites choisies au gré de chacun, majoritairement des locaux. Aujourd’hui, je partage enfin avec vous mes photos ensoleillées (oui oui!) ainsi que mes jolies ballades dans Cork et ses environs, avec trois lieux essentiels que je vous recommande vivement. C’est parti!

 

Faites une ballade dans le centre de Cork :

Honnêtement, cela fait plusieurs années que je suis devenue un peu blasée des grandes villes. Presque toutes les grandes villes d’Australie sont les mêmes, les villes de Nouvelle Zélande ne sont pas vraiment des villes mais plutôt des grands villages, et à part New York San Francisco et Los Angeles, j’ai trouvé que de nombreuses villes d’Amérique du Nord se ressemblaient beaucoup trop, je pense notamment à Vancouver, Calgary et Halifax au Canada, mais aussi Portland aux Etats-Unis (vous avez le droit de ne pas être d’accord, c’est juste que les grandes villes ne sont plus faites pour moi, mais dites moi en commentaires si il y a des grandes villes d’Amérique du Nord que vous kiffez vraiment!) .

Mais depuis que je suis revenue vivre en France, je dois dire que je (re)découvre plusieurs grandes villes européennes et que je tombe, souvent bien malgré moi, sous le charme de leur centre ville avec leurs jolies rues, leur belle architecture, leurs bars tendances et leur atmosphère finalement parfois assez détendue! Cork fait partie de ces villes : je n’ai découvert que le centre, mais j’ai adoré les couleurs des maisons, les atmosphères chaleureuses des pubs, l’ambiance cool dans les rues. Le centre regorge de pubs bien entendu mais aussi de cafés et restos très sympas, boutiques en tout genre… et vous pouvez même trouver le musicien qui est en vous et jouer sur les carillons de la cathédrale, absolument!

 

Visitez le joli village de Cobh :

Prononcé “Cove”, ce petit village situé à environ quarante minutes direction Sud-Est en train du centre de Cork, est un passage obligatoire si vous passez dans cette région d’Irlande. Je m’y suis d’ailleurs rendue avant même de visiter Cork, et moi qui préfère les petits villages de campagne aux grandes villes, j’ai été servie! Cobh, c’est tout joli, plein de couleurs malgré les nuages persistents ce jour-là, l’ambiance est relax, et l’air marin fait du bien!

Car oui, Cobh, c’est à la base un port, et je vous encourage vivement à visiter le Musée de l’Immigration, situé dans le centre du village, tout près du bord de mer. Vous apprendrez de nombreuses annecdotes sur l’Histoire Irlandaise et surtout sur les différents mouvements d’immigration. Visiter ce musée fut d’autant plus important pour moi car mon chéri a beau être australien, sa famille paternelle vient de cette région d’Irlande!

Cobh est aussi exrêmement connu pour être la dernière terre à avoir vu le Titanic! Et oui, souvenez vous : le paquebot n’est pas parti directement pour l’Amérique, il a d’abord effectué deux escales en Europe : une à Cherbourg, et une autre en Irlande, et c’était à Cobh! Le Musée de l’Immigration parle bien entendu énormément du Titanic, et vous avez également un autre Musée spécialement consacré au fameux paquebot, musée que je n’ai d’ailleurs pas visité car je vous avoue que j’avais déjà appris beaucoup de choses au Musée de l’Immigration, que l’entrée au musée sur le Titanic n’était pas donnée, et qu’en plus il y avait plusieurs heures d’attente avant de pouvoir faire parti d’un groupe avec guide pour visiter le musée. S’il y en a parmi vous qui l’ont visité, dites moi ce que vous en avez pensé en commentaire!

 

Faites une randonnée dans la région de Ballycotton :

On reste dans le Comté de Cork, toujours au Sud-Est de la ville, mais on va plus loin, direction le village de Ballycotton, à un peu plus d’une heure de route du centre de Cork. Pourquoi ce village? Parce que c’est là que se trouve la randonnée préférée de plusieurs membres de la famille de mon chéri… et l’engouement est justifié! Cette marche de deux heures aller-retour si vous ne vous pressez pas s’appelle Ballycotton Cliff Walk, et comme son nom l’indique, vous passez la totalité de la marche à longer les falaises qui forment ce littoral. De temps en temps, au creux des falaises, des plages apparaissent et vous pouvez vous baigner dans une eau turquoise, oui oui, turquoise! (par contre ne me demandez pas la température de l’eau, disons juste qu’elle est bien froide!)

J’adore marcher sur des chemins de rando, je crois que c’est devenu ma méthode préférée pour visiter une région et voir de beaux paysages depuis que j’ai quitté Toulouse en 2012 et que j’ai enchainé les expatriations principalement dans des coins reculés. Comme je vous disais, je n’ai fait aucune plannification pour ce voyage dans la région de Cork, je me suis laissée guider par les locaux. Et si les Irlandais eux-mêmes disent que cette marche est belle, c’est qu’elle l’est! J’ai trouvé cette rando facile et particulièrement spectaculaire, le soleil brillant se reflétant sur l’eau scintillante, les couleurs de champs et des falaises… OMG, c’était vraiment top!!!

Et une fois la ballade terminée, n’oubliez pas de vous arrêter au pub principal de Ballycotton pour une bonne pinte de Murphys (la bière noire typique de cette région) et dégustez le meilleur Fish and Chips de toute l’Irlande!

Et vous, est ce que vous connaissez la région de Cork?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *